top of page

La quête du lâcher-prise



Il y a des lunes et des lunes qu’on lit ou qu’on se fait dire de lâcher-prise quand quelque chose ne tourne pas comme on le voudrait. Derrière cette action qui paraît si simple se cache une quête sur le plan de l’être qui peut nous paraître interminable.

Le lâcher prise, ce n'est pas d'abandonner. C'est de lâcher la corde qu'on s'obstine à tenir et qui nous fait saigner à vif nos mains pour ouvrir grand nos bras à ce que l'Univers veut nous apporter.

C’est d’accepter qu’on met le cap sur une destination de vie sans savoir de quelle façon ni en combien de temps nous allons nous y rendre et que les détours ont leur raison d’être.

C’est d’accepter qu’on n’a pas le contrôle sur le futur et qu’une force quelconque est parfois à l’œuvre.

C’est d’être le meilleur de nous même, s’en se préoccuper du résultat, de la finale.

C’est d’accepter qu’on ne peut rentrer un carré dans un triangle.

C’est de reconnaître que plus on mord à l’hameçon, plus on se torture et qu’on s’éloigne de la joie.

C’est de reconnaître qu’on est humain et qu’il n’y a pas de bon ou mauvais choix. Il n’y a que l’expérience.

Mais pourquoi c’est si difficile de lâcher-prise? Parce que l’ego ne tolère pas l’inconnu, l’imprévisible. Il cherche à se sécuriser en planifiant et en contrôlant tous les petits détails du futur, en prévoyant 1001 scénarios pour lesquels chaque solution déverse sur 1001 problèmes. C’est une spirale sans fin qui tire énormément d’énergie.

Il s’agit d’une quête sans fin car le véritable lâcher-prise est un état d’être et comme nous sommes humains, nous avons nos hauts et nos bas et lorsque nous déversons vers l’ego, c’est d’en prendre conscience et de nous recentrer dans cet état.

Plusieurs trucs peuvent vous aider à vous garder dans cet état, mais préalablement, c’est de le choisir à répétition, de le garder dans votre champ de vision car l’ego fera des pieds et des mains pour vous garder captif de son rouage infernal. Il est convaincu qu’il vous protège, mais en fait, il cause encore plus de douleur et d’anxiété.

Gardez en tête que même si parfois vous l’échappez, vous n’avez qu’à le rechoisir, sans vous blâmer de quoi que ce soit, en vous rappelant que vous êtes humains et que vous êtes en train d’apprendre. Au fur et à mesure, combiné a un cheminement sur soi, vous développerez une confiance absolue en l’avenir et un état de calme et de sérénité comme jamais vous avez expérimenté auparavant.

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page